Pension et Allocation de vieillesse

Catégorie : Uncategorised Publication : lundi 19 mai 2014 Écrit par Super User

Pension de vieillesse

(i) L’INSS sert à ses assurés une pension de vieillesse lorsqu’ils remplissent les conditions ci-après :

- Avoir l’âge de 60 ans pour les civils. Pour les travailleurs œuvrant dans des conditions particulièrement dures et pénibles 45 ans pour les sous-officiers et 50 ans pour les officiers. Il s’agit actuellement des militaires ainsi que des policiers.

- Avoir accompli au moins 15 ans d’assurance.

- Toutefois, 5 ans avant l’âge normal d’admissibilité à la pension de vieillesse, l’assuré atteint d’une usure prématurée de ses facultés physiques ou mentales le rendant inapte à exercer une activité salariée et qui remplit les conditions requises peut demander une pension anticipée. Toutefois, seuls les médecins désignés ou agréés sont compétents pour déterminer cette usure prématurée.

Allocation de vieillesse

Cette prestation est servie aux assurés n’ayant pas pu totaliser une période de 180 mois d’assurance au moins avec un minimum de 12 mois de cotisations.

Pour bénéficier d’une allocation de vieillesse il faut :

- avoir l’âge requis pour avoir droit à la pension de retraite soit 60 ans pour les civils et 45 ans ou 50 ans selon les catégories pour les militaires et les policiers ;

- avoir au moins 12 mois d’assurance.

Le montant de l’allocation est payé en un versement unique.

Demande des prestations

(ii) Pour bénéficier de la pension de vieillesse ou d’une allocation de vieillesse, l’assuré doit introduire à l’INSS un dossier comprenant :

- une demande sur un imprimé délivré gratuitement par I.N.S.S. ;
- Une photocopie de la carte d’identité ;
- une ou (des) attestation (s) de services rendus chez ses différents employeurs ;


Ces documents doivent être déposés au siège de l’I.N.S.S. à Bujumbura ou à l’une de ses Agences sises à : ;BUJUMBURA, BURURI, GITEGA, NGOZI, MWARO, RUMONGE et CIBITOKE.; Affichages : 2949

Législation de Sécurité Sociale